17 nov. 2009

Don Umberto y Señora Cristal, carrera 80A, Bogota


Bogota est un quadrillage de rues plus ou moins régulier construit sur une zone marécageuse qui s'étend à perte de vue. La vieille ville coloniale, devenue centre-ville, n'a rien de central. Elle est calée au pied des montagnes de Montserrate et Guadalupe à l'extremité est de la ville. Malgré un système de restriction de circulation, pico y placa, les rues restent saturées de vehicules et de pollution. Il y a bien un projet de métro, mais pas pour tout de suite. En attendant, le ciclo ruta des dimanches, où la circulation est coupée sur certains axes, n'en est que plus appréciable. Les 2600m d'altitude assurent des températures assez fraîches toute l'année. Il n'y a pas vraiment de saison: quand il pleut, c'est l'hiver; quand il fait beau, c'est l'été.

Nous avons eu la chance d'être immergé au sein de la vie d'une famille bogotane, chez Lilian, la grand-mère de Karool. On ne s'attendait pas à un accueil si chaleureux, sans reserve. Ils nous ont ouverts leur porte, nous ont adoptés en toute simplicité et ont même rivalisé d'attention à notre égard. Nous ayant rebaptisé Señora Cristal y Don Umberto, l'énergique Lilian nous a concocté toute sorte de plats typiques plus savoureux les uns que les autres, accompagnés de délicieux jus de fruits aux saveurs inconnus: lulo, feijoa, guanabana...

Comme la plupart des colombiens, elle est une fervente catholique, qui ne rate jamais son programme télé de prières et a décoré chaque pièce de peintures, statuettes et autres bougies à la gloire de Dieu. Cette maison aura été notre point d'attache pendant notre séjour en Colombie, un repère précieux en ce début de voyage après avoir laché toutes les amarres en France.
Encore un grand merci a Lilian, Unyse, Leonardo, Henry, Parra, Angelo, Cindy, Ines, Leidi, Lilian y Oscar !

Alejandro, qu'on avait rencontré à la Guajira, se chargera de nous faire découvrir les bouillonnantes nuits bogotanes. C'est comme ça qu'un soir dans un bar, on se retrouve à discuter cinéma avec Quique, l'acteur de La sangre y la lluvia, un film noir qu'on avait vu la veille où il interprète un chauffeur de taxi. C'est d'ailleurs lui qui nous reconduira chez Alejandro après avoir erré dans les rues de Bogota à la recherche d'une fête qu'on ne trouvera jamais.

Les photos / le diapo de Bogota.




5 commentaires:

Anonyme a dit…

Vaya viaje que os estáis regalando ... Realmente impresionante! ... Y los dibujos y historietas de Bertrand ... cada día son mejores! :O ... De verdad que este blog es buenísimo!!
Apa, muchos recuerdos des de Catalunya! y ... Bon any nou!
Xavi

michel a dit…

Que tal amigos ? Vous n'êtes pas loin de Rosario où j'ai vécu de 1928 à 1936 et où ton arrière grand père, christel,construisait un grand port d'exportation de viande et cereales, Buenos Aires était une lointaine capitale ! relièe quand même par un train construit aussi par des français. Rosario ne présente pas beaucoup d'intérêt mais Cordoba et surtout Tucuman valent le détour.
Bravo pour le blog, toujours superbement illustré,tu vas avoir du mal Bertrand à revenir aux nanodessins ! Racontez-nous Buenos Aires et ses petites gargottes où l'on déguste des viandes goutues et fondantes Grosses bises à tous les deux et bonne continuation dans cette nouvelle année
Michel

Angelo a dit…

En agradecimientos por llevar un poco de esta gran tierra COLOMBIA en ustedes y para el mundo. Un placentero saludo en este nueva década desde Bogotá , Colombia para ustedes y los suyos. Gracias al dejar conocer un poco mas del viejo mundo a través de ustedes, personas tan sencillas y extraordinariamente especiales. Estoy seguro q nos volveremos a ver muy pronto desde cualquier parte del mundo.
Cordialmente WolvesVillage Family

Karool a dit…

Coucou!
Comparto el mensaje de Angelo. Gracias por la imagen sincera y confortante que muestran de Colombia.
Los dibujos de Bertrand me dicen mucho, los colores de las frutas, mi casa,mi vieja tele, mi barrio, mi enérgica abuela...mi colombia exubérante y apasionante, con mares, montañas, todos los climas, el sol permamente - que ahora aprecio mas conociendo el invierno europeo-, la gente simple, sonriente, y alegre en medio de la pobreza y las dificultades politicas y sociales. La fiesta, el carnaval y la religion que permiten olvidar la miseria y ser felices con poco.....

Espero que sigan disfrutando de la experiencia de abrirse a otras mentalidades y otras culturas.

Esperamos que este nuevo año traiga muchos encuentros enriquecedores, muchas aventuras, mucho entusiasmo y energia para continuar vijando....
Bonne Année 2010!!!!

Thierry et Karool

jeje a dit…

longchamp handbags
longchamp handbags
michael kors factory outlet
air max
adidas stan smith
michael kors handbags
adidas stan smith uk
longchamp bags
michael kors outlet handbags
michael kors factory outlet

Enregistrer un commentaire