22 mars 2010

Road, wine and sun trip in ze wild west argentin

L'Argentine est un pays-continent riche en couleurs et dépaysements. Il y a quelques jours nous grelottions de froid baignés dans les teintes vertes et blanches du grand sud et maintenant nous suffoquons de chaleur dans le désert minéral couleur rouille du nord-ouest. L'ami Carlito, tout juste débarqué de l'hiver parisien, nous y rejoint avec l'alléchant projet d'écumer les caves bien fraîches des bodegas de Mendoza et San Juan.

Devant nous, ce sont des kilomètres de lignes droites reliant quelques pueblitos isolés par des étendus de pampa craquelée de sècheresse et battue par les vents. Le ciel, d'un bleu limpide n'offrant pas l'ombre d'un nuage, est souligné par un paysage fascinant de roches ocrées et rougeoyantes à perte de vue. Qui a eut l'idée d'y planter des vignes?! Peu importe! Le résultat est à la hauteur de nos papilles et arrose généreusement les asados de boeufs si tendres.

Cette nature inerte atteint son comble au parc Ischigualasto, surnommé Valle de la Luna, célèbre pour ses spectaculaires paysages lunaires de rocs sculptés par le temps et les intempéries dans des figures étonnantes défiant l’équilibre. Certaines sont incrustées de fossiles datant de quelques dizaines de millions d'années. Et le tout est encadré par un massif dont les tons rouges varient au gré du soleil couchant. Un coin de paradis pour paléontologues et photographes.

Petite pause mystique, sous un soleil assassin, au bizarroïde sanctuaire de la Difunta Correa, patronne des routiers: un incroyable bric à brac de plaques d'immatriculation, de volants, de photos de famille posant avec leur véhicule... toutes sortes d'offrandes en échange de protection et prospérité. La légende raconte que madame Correa, qui s'était mis en tête de suivre son mari à pied dans le désert pendant la guerre civile de 1840, en est morte de soif, mais que son bébé survécu par miracle en continuant à téter... D'innombrables petits autels lui sont dédiée au bord des routes, encombrés d'incomparables amas de bouteilles en plastiques, destinées à étancher la soif de la Difunta.

Carlito retourne vers Paname, pendant que nous nous dirigeons vers la région de Cafayate, qui est connue pour ses paysages digne du far-west étatsunien, mais aussi pour ses vins, notamment le Torrontes, un blanc fruité adoucissant considérablement notre acclimatation au cagnard ambiant. Les vignes poussent à 1700m d’altitude et sont arrosées au goutte à goutte. Contrairement aux Malbecs de Mendoza, ici, les rouges n'ont pas ce fort goût boisé uniforme dû à l'abus de copeaux de chêne.
Au pittoresque village de Cachi, nous sympathisons avec Quitu, un chanteur de peña, qui nous donne notre premier cours de charango.
La route de Salta traverse d'abord le parque de Los Cardones, parsemé de cactus géants avant de grimper en lacets à plus de 3000m pour rejoindre la Cuesta del Obispo, dans un changement de décor brutal: forêt exubérante noyée dans une brume humide.

Tout en gardant la même structure lassante héritée de l'époque coloniale, de rues perpendiculaires organisées autour d'une place centrale abritant la cathédrale, il émane de la ville de Salta une atmosphère particulière chargée d'histoire et inondée de soleil.

Une des curiosités de Salta est son musée archéologique de haute montagne ou sont exposées des momies incas. Il s'agit d'enfants offerts en offrande au sommet du volcan Llullaillaco il y a  500 ans et retrouvés congelés dans un état de conservation exceptionnelle. A tel point qu'on a presque l'impression d'enfants endormis: spectacle assez dérangeant !

6 commentaires:

Fan#6 a dit…

Ça ne vous dit pas de faire un article tout pourri et inintéressants ? Avec des aquarelles peintes avec les pieds et des photos floues ?
Histoire qu'on puisse un peu critiquer quoi ^_^

sonia a dit…

des photos à venir après ce sympathique récit ?
vous m'avez donné soif avec ce fameux blanc et portant il n'est que 9h du mat, allez je vais me contenter d'un bon café :( ;)

Carlito a dit…

En attendant les photos de Christel et Bertrand, voici les miennes :

http://picasaweb.google.com/charles.standre/Argentine2010#

Fran6co a dit…

Gracias Carlito :-)

Fran6co a dit…

Gracias Carlito ! Elles sont magnifiques tes photos !

Anonyme a dit…

merci pour le voyage - Carole xx

Enregistrer un commentaire